QUICK-FIX LOANS NOT ENOUGH FOR LONG-TERM STUDENT DEBT PROBLEM: ASHTON // Pour Ashton, les prêts ne sont pas la solution rapide pour régler le problème des dettes à long terme des étudiants


SEPTEMBER 09, 2010

QUICK-FIX LOANS NOT ENOUGH FOR LONG-TERM STUDENT DEBT PROBLEM: ASHTON
CHURCHILL – New Democrats today called on the Government to take real action on making post-secondary education affordable instead of adding to student’s increasing debt load.
"Canadian students are seeing massive increases in their debt and the Harper Conservatives are only giving them last-minute, short-term fixes," said New Democrat Post-Secondary Education critic Niki Ashton (Churchill). "The solution isn’t to saddle students with more debt, but instead reduce tuition fees and expand bursaries"
Human Resources Minister Diane Finlay recently – and at the last minute – moved to increase the amount of loans the Government is allowed to have outstanding by 2 Billion dollars. Students now owe the Government over $15 billion, which was the previous debt maximum.
Ashton pointed out that pursuing post-secondary education in this climate is increasingly daunting and may be contributing to increasingly poor results. Recent studies show that the first-time bachelor’s graduate rate in Canada was 34%, compared to the OECD average of 38%.
Ashton called on Stephen Harper to show some real leadership and offer longer-term solutions to students, such as adopting the Post-Secondary Education Act proposed by New Democrats.
"We don't need band-aid solutions - we need a government that will stand up for the next generations of Canadians," said Ashton. “When will Harper start taking the education of Canadians seriously?”
-30-
*********************************************

LE 9 SEPTEMBRE 2010

Pour Ashton, les prêts ne sont pas la solution rapide pour régler le problème des dettes à long terme des étudiants
CHURCHILL – Le NPD a aujourd’hui demandé au gouvernement de prendre des vraies mesures pour rendre l’éducation post-secondaire abordable plutôt que d’augmenter les dettes des étudiants.
« Les dettes des étudiants canadiens augmentent à vue d’œil et le gouvernement conservateur de Stephen Harper ne leur donne que des solutions incomplètes de dernière minutes, » a déclaré Niki Ashton (Churchill), porte-parole du NPD en matière d’Éducation post-secondaire. « La solution n’est pas d’augmenter les dettes des étudiants, mais de réduire les frais de scolarité et de créer plus de bourses. »
Diane Finlay, la ministre des Ressources humaines, a récemment fait augmenter le niveau des prêts auquel le gouvernement a droit de 2 milliards de dollars. Les étudiants doivent maintenant 15 milliards au gouvernement, ce qui était le niveau maximal précédent.
Ashton fait remarquer que poursuivre des études post-secondaires dans ces conditions est extrêmement difficile et contribue à l’obtention de faibles résultats scolaires. Des études récentes démontrent que le taux de graduation de bacheliers qui obtiennent leur premier diplôme universitaire était de 34% au Canada, comparativement à la moyenne de 38% des pays de l’OCDE.
Ashton a demandé à Stephen Harper de démontrer du vrai leadership et d’ofrir des solutions à long terme pour les étudiants, comme d’adopter la Loi sur l’éducation post-secondaire proposée par le NPD.
« Nous n’avons pas besoin de solutions qui ne règlent pas le problème, nous avons besoin d’un gouvernement qui soutient la prochaine génération de Canadiens, » a poursuivi Ashton. « Quand Harper prendra-t-il l’éducation des Canadiens au sérieux?