MICHAEL MOORE JOINS ASHTON'S CAMPAIGN FOR THOMPSON // MICHAEL MOORE REJOINT LA CAMPAGNE DE NIKI ASHTON POUR SAUVER DES EMPLOIS DANS LA VILLE DE THOMPSON

FOR IMMEDIATE RELEASE
FEBRUARY 25, 2011

MICHAEL MOORE JOINS ASHTON’S CAMPAIGN FOR THOMPSON
Renowned filmmaker joins campaign to protect jobs in Manitoba community

THOMPSON - Award-winning filmmaker Michael Moore has joined New Democrat MP Niki Ashton’s campaign to fight back against the devastating decision by foreign-owned mining giant Vale to close the Thompson, Manitoba smelter and refinery.

“Right now, Thompson is fighting a frontline battle in a war that’s been raging for the past 30 years -- the global war of the world's rich on the middle class," said Moore.

Vale, a Brazilian company, bought out Inco in a foreign takeover that was approved by Canada’s federal government in 2006. In the fall of 2010 Vale also received a $1Billion loan from the government. Despite promises to increase employment, Vale announced the closure of the smelter and refinery, eliminating all the value-added mining jobs in Thompson by 2015.

“Across this country Canadians have been speaking out against foreign take-overs – approved in backrooms by successive Liberal and Conservative governments – deals that have gone terribly wrong," said New Democrat Leader Jack Layton. “Michael Moore’s interest in Thompson’s campaign is a testament not only to the hard work of Niki Ashton and her community, but to the need for all communities to stand up and defend their jobs.”

In a statement released on his website ( www.michaelmoore.com ), Moore drew parallels between the situation in Thompson and what is currently happening in places across the United States and around the world. He posted testimonials by community members who have shared their stories and he encouraged readers to watch the campaign video produced by Ashton and a local team.

"Michael Moore's support for our campaign helps us send the message that this is not just about Thompson, it's not just about Canada - it's about all of us fighting to have control of our future," said Ashton. "It was Flint yesterday. It's us and others today. Tomorrow, who knows? That’s why we're reaching out, that’s why we’re fighting back and that’s why it’s important that our message is going global."

-30-

For more information, please contact:
George Soule, press secretary: 613-850-3448 or SouleG@parl.gc.ca

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
25 FÉVRIER 2011

MICHAEL MOORE REJOINT LA CAMPAGNE DE NIKI ASHTON POUR SAUVER DES EMPLOIS DANS LA VILLE DE THOMPSON
Le cinéaste souhaite protéger le gagne-pain des familles de cette communauté manitobaine

THOMPSON – Le cinéaste Michael Moore, lauréat de plusieurs prix, a rejoint la campagne de la députée du NPD Niki Ashton visant à défendre la collectivité de Thompson contre la décision du géant minier étranger Vale de fermer la fonderie et l’affinerie dans la ville manitobaine sans égard pour l’impact dévastateur d’une telle décision.

« En ce moment, Thompson est aux premières lignes d’une bataille qui s’inscrit dans une guerre qui dure depuis les 30 dernières années, une guerre mondiale des riches qui tentent d’écraser la classe moyenne », a déclaré Moore.

La compagnie brésilienne Vale a fait l’acquisition d’Inco en 2006, et cette prise de contrôle étrangère s’est vue donner le feu vert par le gouvernement fédéral du Canada. En automne 2010, Vale a reçu un prêt du gouvernement s’élevant à 1 milliard $. Après avoir promis de créer davantage d’emplois, Vale a plutôt annoncé la fermeture de la fonderie et de l’affinerie, scellant ainsi le sort de tous les emplois du secteur de la transformation des métaux à Thompson d’ici 2015.

« Partout au pays, les Canadiens ont dénoncé différentes prises de contrôle étrangères qui ont reçu le feu vert des gouvernements conservateurs et libéraux et qui, au bout du compte, ont mal tourné », a fait valoir le chef du NPD Jack Layton. « L’intérêt de Michael Moore pour la campagne de Thompson témoigne non seulement des efforts de Niki Ashton et de sa collectivité, mais aussi du combat que doivent mener toutes les communautés canadiennes pour protéger leurs emplois. »

Dans une déclaration mise en ligne sur son site Internet ( www.michaelmoore.com ), Moore a souligné le parallèle existant entre Thompson et d’autres villes aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Il a aussi publié les témoignages de plusieurs membres de la collectivité qui ont décidé de raconter leur histoire, et il encourage les internautes à regarder la vidéo de la campagne produite par Ashton et une équipe locale.

« L’appui de Michael Moore pour notre compagne nous aide à faire passer le message que ce n’est pas seulement une question qui touche Thompson ou même le Canada, mais bien une lutte que nous devons tous mener pour avoir le contrôle de notre avenir », a affirmé Ashton. « Hier, c’était le combat de la ville de Flint. Aujourd’hui, c’est le nôtre et celui de plusieurs autres collectivités, et demain, qui sait? C’est pourquoi nous cherchons à agrandir nos rangs. Il faut répondre à ces attaques, et il faut que notre message soit entendu partout dans le monde. »

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:
George Soule, attaché de presse: 613-850-3448 ou SouleG@parl.gc.ca