Government Must Address Tragedy of Missing Aboriginal Women:NDP / Les Conservateurs Doivent Agir Dans Le Dossier Des Meurtres Et Des Disparitions Des Femmes Autochtones Au Canada

FOR IMMEDIATE RELEASE

JUNE 29 2012

 

Niki Ashton calls on Conservatives to launch a national inquiry

WINNIPEG - The NDP critic for the Status of Women, Niki Ashton has called for a national inquiry into the disappearance and murder of Aboriginal women in Canada.  Ashton made the statement in the wake of the discovery of three murdered Aboriginal women in Winnipeg that are linked to one potential suspect.

"The loss of these three young Aboriginal women is devastating. Tragically, they are part of a pattern in Canada - where Aboriginal women are more often the targets of violence and death," said Ashton. “This is an issue that the Government must take action on rather than cutting funding to groups that are trying to make a difference.”

Despite calls from community leaders, aboriginal groups and opposition parties to address the issue the Government has done little to address the disproportionate level of violence faced by aboriginal women. The Conservative government has cut funding to Sisters in Spirit, a task force that compiles and maintains a database of missing and murdered Aboriginal women across Canada.

“The Government needs to launch a national inquiry so that we can get to the root of these tragedies," said Ashton. “We have to address not only the violence itself but the systemic inequalities that lead to the vulnerability and targeting of aboriginal women.”

                                                        -30-

For more information, please contact:
Sally Housser, Press Secretary, 613-222-5997 or sally.housser@parl.gc.ca

--

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

29 JUIN 2012

Niki Ashton demande au gouvernement de lancer une enquête nationale

WINNIPEG – La porte-parole du NPD en matière de condition féminine, Niki Ashton, réclame une enquête nationale sur la disparation et les meurtres des femmes autochtones au Canada. La porte-parole a fait cette déclaration dans la foulée de la découverte de trois femmes autochtones assassinées à Winnipeg qui sont liées à un suspect potentiel.

« La perte de ces trois jeunes femmes autochtones est terrible. Mais cette situation est encore plus tragique, car elle fait partie d’une tendance qui démontre que les femmes autochtones sont plus souvent les cibles de violence et de mort », s’est désolée Mme Ashton. « Les conservateurs doivent agir dans ce dossier au lieu de couper le financement des groupes qui tentent de faire une différence. »

Malgré l’insistance de dirigeants communautaires, de groupes autochtones et des partis d’opposition, les conservateurs ont peu fait pour s’attaquer au niveau disproportionné de violence subie par les femmes autochtones. Les conservateurs ont sabré dans le financement de la campagne des Sœurs par l’esprit, un groupe de travail qui compile et tient à jour une base de données des femmes autochtones disparues et assassinées partout au Canada.

« Le gouvernement doit lancer une enquête nationale afin que nous puissions nous attaquer à la racine de ces tragédies », a déclaré Mme Ashton. « Nous devons nous pencher non seulement sur la violence elle-même, mais aussi sur les inégalités systémiques qui rendent les femmes autochtones vulnérables et en font des cibles faciles. »

-30- 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Sally Housser, attachée de presse, 613-222-5997 ou sally.housser@parl.gc.ca